Comment calmer l’anxiété d’un chien naturellement ?

Votre chien ne supporte pas d’être seul ou de prendre la voiture ? Vous ne comprenez pas pourquoi il perd autant ses poils ou passe ses journées à se lécher les pattes ? Et si c’était le stress ?

Ce phénomène touche aussi nos animaux de compagnie, qui seraient plus de 70 % à souffrir d’anxiété, selon une étude finlandaise. (1) Cela affecte leur qualité de vie et bouleverse le quotidien des maîtres qui se sentent souvent impuissants. Alors, comment apaiser un chien stressé ? Notre équipe vous aide à comprendre les mécanismes du stress et vous donne 5 solutions pour chien stressé rapides, efficaces et naturelles !

Comment savoir si mon chien est stressé ?

Reconnaître les signes du stress de votre chien vous permet d’intervenir rapidement. Comme chez les humains, le stress canin se manifeste différemment selon les individus :

  • yeux écarquillés ;
  • tremblements ;
  • queue repliée entre les pattes ;
  • salivation excessive ;
  • respiration qui s’accélère.

Mais un changement de comportement chez votre chien est aussi un indice à ne pas négliger :

  • il perd l’appétit ;
  • il se lèche ou se mordille une partie du corps de façon compulsive sans raison apparente ;
  • il se met à détruire des objets à la maison ;
  • il est agité, toujours à l’affût ;
  • il devient agressif, ou au contraire se met en retrait.

D’autres symptômes de stress visibles peuvent aussi s’installer, avec :

  • une importante chute de poils, voire même un arrachage volontaire des poils ;
  • des troubles digestifs inhabituels (diarrhée, vomissements, gastrite) ;
  • l’apparition de problèmes de peau, de démangeaisons.

On peut aussi observer des comportements d’évitement chez le chien stressé : il tente de fuir une situation ou un endroit stressants en se cachant ou en s’échappant. Tous ces signes de mal-être dus à l’anxiété sont à prendre au sérieux.

Pourquoi mon chien est stressé ?

Même quand on connaît son chien par cœur, les causes du stress canin ne sont pas toujours évidents à déceler. Pourtant, il est important de comprendre d’où viennent les perturbations pour éviter que s’installent des situations bloquantes.

Certaines sources de stress sont facilement identifiables, car le changement de comportement est flagrant et éphémère. C’est ce qui se passe pour les quatre pattes qui ont peur du vétérinaire, pour les chiens stressés en voiture, ou encore qui réagissent mal aux aboiements, aux bruits forts (tondeuse, sonnette de la porte d’entrée, feux d’artifice, orage…).

D’autres pistes peuvent aussi être envisagées :

  • les routines quotidiennes de votre chien sont perturbées (déménagement, arrivée d’un bébé dans la famille, maître moins présent à la maison…) ;
  • il n’a pas été suffisamment sociabilisé, donc est stressé par les environnements inconnus et quand il rencontre des congénères ou des humains qu’il ne connaît pas ;
  • il a vécu une mauvaise expérience qui a créé un traumatisme.

À toutes ces raisons s’ajoute l’état émotionnel du maître : nos chères boules de poils sont des éponges ! Une étude récente (2) démontre que nos chiens peuvent littéralement sentir la peur et le stress des humains. Au contact de ces odeurs, les tests ont prouvé que les chiens affichaient des comportements plus anxieux.

5 solutions antistress naturelles pour aider votre chien

Il vous arrive de redouter les sorties, de vous sentir désarmé, ou même d’avoir peur des réactions de votre animal ? Que faire pour apaiser un chien stressé ? Voilà nos 5 solutions antistress.

1/ S’appuyer sur le renforcement positif pour rassurer votre chien

Votre chien est de nature anxieuse ? Il n’est pas trop tard pour l’habituer à côtoyer d’autres chiens, à gérer son stress en cas de bruits inhabituels, à se détendre lors des trajets en voiture ou à se promener dans de nouveaux chemins.

Lorsque votre compagnon à quatre pattes est nerveux, apportez-lui le réconfort et le soutien dont il a besoin grâce au renforcement positif.

Surtout, adaptez-vous à sa sensibilité émotionnelle. Si votre chien est très anxieux, les apprentissages doivent être progressifs. Douceur et patience sont indispensables pour lui permettre de développer sa confiance en lui et en vous !

Votre chien a peur dès que vous l’approchez de la voiture ? Allez-y par étapes, à grand renfort de félicitations, de caresses et de friandises. Le renforcement positif consiste à récompenser et encourager les comportements attendus. Cette approche bienveillante renforce les liens avec votre animal en lui permettant de se sentir en sécurité et aimé, même dans les situations stressantes.

Si votre chien est stressé en voiture, mais que vous devez le transporter malgré tout, une solution à effet immédiat est l’idéal.

🌱 Pour ces moments où la nervosité est forte, mais temporaire, notre équipe a conçu Relaxo’nat crème. Une noisette dans la truffe 5 minutes avant de monter en voiture permet de calmer l’animal durant 30 à 40 minutes. Notre crème marche aussi pour une visite chez le vétérinaire ou un gros orage !

Grâce aux plantes et aux huiles essentielles présentes dans le produit, votre boule de poils retrouve instantanément son équilibre nerveux… et vous aussi !

2/ Proposer une dépense physique et mentale suffisante

Parmi les besoins fondamentaux de nos amis canins figurent la dépense physique et la dépense intellectuelle. Tout comme boire, manger, dormir et être aimé par ses maîtres, ces dépenses sont essentielles à son équilibre.

Les promenades quotidiennes lui permettent de libérer des tensions accumulées. Marcher, courir, sauter, jouer avec vous contribue à mettre à distance les angoisses. La dépense physique est un excellent moyen de favoriser un état de bien-être global chez votre fidèle compagnon.

En plus, les sorties dans des lieux variés offrent à nos chiens une source précieuse de stimulation visuelle, olfactive et intellectuelle. Continuez à le solliciter à la maison avec des jeux d’intelligence comme le tapis de fouille, la gamelle labyrinthe, les jouets distributeurs de croquettes, ou tout simplement, avec une bonne partie de cache-cache !

Proposez-lui aussi des activités masticatoires : elles ne sont pas réservées qu’aux chiots ! À tout âge, le chien a besoin de ronger et de mâchouiller. Optez pour les friandises naturelles comme les oreilles de cochon et les nerfs de bœuf pour combler ce besoin.

Pour résumer, toutes les activités qui apportent du plaisir à votre chien contribuent à réguler son équilibre nerveux.

3/ Offrir un espace de sécurité

Votre chien angoisse dès que la sonnette retentit ou que des invités viennent passer la soirée à la maison ? Assurez-vous qu’il dispose d’un coin calme dans lequel il peut se retirer s’il se sent stressé.

Inutile de le forcer à rester au salon pour le désensibiliser, le travail se fera petit à petit. Ne le coupez pas du monde extérieur, mais laissez-lui la possibilité de faire redescendre la pression à l’écart.

4/ Utiliser un produit naturel pour chien stressé : une solution rapide et efficace

Avec la phytothérapie pour chien, vous pouvez opter pour une solution naturelle à base de plantes médicinales.

La mélisse est connue pour ses propriétés calmantes et sédatives. Elle soulage les tensions nerveuses en agissant aussi bien sur les muscles que sur le système nerveux.

La camomille matricaire est généralement employée pour ses propriétés apaisantes. Elle agit sur le stress du chien ainsi que sur les inconforts digestifs liés.

L’aubépine est une autre plante qui agit sur les troubles du système nerveux et l’anxiété, utilisée pour ses propriétés relaxantes et rééquilibrantes.

L’Eleutherococcus est une plante dite « adaptogène » : elle a une action normalisatrice, c’est-à-dire qu’elle aide le chien à garder un état émotionnel stable en augmentant sa capacité à aborder sereinement les situations stressantes.

solutions pour chien stressé

🌱Toutes ces plantes sont présentes dans Relaxo’nat, notre complément alimentaire naturel conçu pour aider le chien à ne pas se laisser envahir par le stress.

Autre atout de notre antistress pour chien naturel : il est facile à avaler puisqu’il suffit de l’ajouter à sa nourriture. Utilisé en cures ou ponctuellement, il soutient en profondeur l’organisme du chien soumis au stress.

5/ Consulter un expert du comportement canin

Quand le problème de stress persiste, est bloquant au quotidien, voire devient dangereux pour votre chien ou pour vous, faire appel à un professionnel s’avère nécessaire. Éliminer une anxiété installée peut nécessiter une véritable rééducation comportementale. C’est là que le comportementaliste ou l’éducateur canin intervient et vous donne les clés pour trouver ou retrouver un quotidien serein et apaisé.

Pour soutenir la thérapie comportementale, les plantes qui rétablissent l’équilibre émotionnel du chien de façon ponctuelle ou durable peuvent être d’un grand secours.

Pour finir, sachez qu’en aidant votre chien à lutter contre son stress, vous soutenez aussi ses défenses immunitaires et son état de santé général. C’est prouvé : le stress affaiblit le système immunitaire de nos animaux. (3) Un chien soumis à un stress important est donc plus susceptible de développer des pathologies. Comme nous l’avons vu, l’éducation positive et la phytothérapie sont des leviers faciles à actionner pour faire évoluer rapidement le comportement de votre chien stressé !

Références

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut