Prévenir et soigner au naturel les maladies des gencives chez le chat

Votre chat a perdu l’appétit, bave plus que d’habitude ou a particulièrement mauvaise haleine ? Les maladies des gencives chez le chat sont courantes et peuvent causer bien des tracas si elles ne sont pas traitées à temps. Les affections parodontales touchent plus de 80 % de nos animaux de compagnie ! Pourtant, les signes cliniques passent souvent inaperçus et une fois chez le vétérinaire, la maladie est déjà avancée. Quelles sont les maladies de la bouche du chat ? Découvrez les affections qui touchent les gencives du chat, leurs symptômes et comment soutenir facilement et naturellement la santé bucco-dentaire de votre boule de poils.

Quelles sont les maladies des gencives chez le chat ?

Toutes les maladies qui touchent les gencives, et plus largement la bouche de nos félins domestiques, sont très douloureuses.

La gingivite chez le chat

La gingivite est une inflammation des gencives, qui peut venir de plusieurs causes : une accumulation de plaque dentaire, des infections bactériennes ou virales, ou encore des problèmes de santé entraînant une défaillance du système immunitaire. Certaines races de chat ont aussi une prédisposition génétique : elles sont davantage sujettes aux gingivites que d’autres.

La gingivite se reconnaît à la couleur des gencives du chat : elles sont rouges, enflées et peuvent saigner. La mauvaise haleine est aussi un signe que quelque chose ne va pas. Si elle n’est pas traitée, la gingivite peut évoluer en parodontite, une maladie plus grave qui affecte les tissus de soutien des dents. Heureusement, la gingivite est réversible si elle est prise en charge rapidement.

Pour en savoir plus, lisez notre article dédié : Comprendre la gingivite du chat.

La stomatite

La stomatite est une inflammation de la muqueuse buccale toute entière. Elle se caractérise par une inflammation généralisée de ces muqueuses qui peut dégénérer en ulcérations. La mastication et la déglutition deviennent difficiles pour l’animal qui s’alimente moins, perd du poids et s’affaiblit. Là encore, les causes peuvent être multiples :

  • infections virales comme le calicivirus ou la leucose qui affaiblissent le système immunitaire ;
  • stress ;
  • maladies parodontales non soignées.
gencives d'un chat atteint de gingivite

La parodontite

La parodontite est une inflammation des tissus de soutien des dents (ligament alvéolo-dentaire, cément et os alvéolaire) qui entraîne un déchaussement des dents progressif et irréversible. Les causes possibles sont les mêmes que pour la gingivite et la stomatite. La parodontite se reconnaît à l’altération des gencives, aux dents qui bougent et se déchaussent, ainsi qu’à une mauvaise haleine persistante.

Comment savoir si mon chat a une maladie des gencives ?

Les symptômes

Très souvent, on ne se rend pas compte qu’un chat a un problème aux gencives. La première cause de consultation est l’halitose (la mauvaise haleine).

L’âge et la mauvaise santé sont des facteurs aggravants : si votre félin n’est plus tout jeune ou souffre d’une maladie métabolique par exemple, il est plus exposé aux maladies des gencives.

Voilà les signaux les plus courants :

  • gencives rouges, pâles, boursoufflées, saignements ;
  • mauvaise haleine ;
  • salivation excessive ;
  • perte de poids, d’appétit et fatigue ;
  • inconfort général, changement de comportement, léthargie.

Quel traitement vétérinaire pour les maladies des gencives ?

Ces maladies félines se montrent souvent résistantes aux traitements médicamenteux. L’amélioration des symptômes après un traitement est momentané.

Des antibiotiques et anti-inflammatoires sont prescrits en cas d’infection et de fortes douleurs, mais cela n’évite pas la récidive. De plus, ces traitements ne sont pas envisageables à long terme en raison de leurs effets secondaires sur l’organisme du chat.

chat qui a une maladie des gencives chez le vétérinaire

Comment prévenir et soulager les maladies des gencives ?

Inspecter régulièrement les gencives de son chat

La prévention commence par l’observation. Inspectez régulièrement la bouche de votre chat pour détecter tout signe anormal Une gencive saine est plutôt rose pâle et ferme. Si vous remarquez une ligne rouge intense le long des dents, il est temps d’agir.

Utilisez Gingi’nat en prévention tous les trois mois pour prévenir ou soulager la gingivite du chat, autres maladies bucco dentaires.

Seringue graduée Gingi'nat

Gingi’nat, facile à donner en cas de gingivite

Pas besoin de vous battre avec votre chat pour lui faire avaler cette pâte appétissante !

Déposez une noisette de Gingi’nat sur sa patte. Par réflexe votre chat lèche le produit, le diffusant ainsi dans sa bouche et sur ses gencives, pour une action bien ciblée.

Lutter contre le tartre

Éviter les maladies des gencives n’est possible qu’en éliminant soigneusement la plaque bactérienne par un brossage des dents et une bonne hygiène orale. Le problème, c’est que brosser les dents d’un chat est loin d’être facile, et que le détartrage annuel chez le vétérinaire est non seulement coûteux, mais nécessite une anesthésie qui n’est pas sans risque, surtout pour les chats déjà fragiles.

Les actifs antitartre présents dans Gingi’nat offrent une alternative douce et préventive :

  • L’ascophyllum est une algue qui aide à réduire l’adhérence de la plaque dentaire et ramollit le tartre sur les dents.
  • Le fucus est une autre algue qui, elle, a une action antibactérienne.
  • Vous connaissez aussi sans doute la spiruline, une algue aux multiples vertus. Saviez-vous que sa teneur en calcium et en phosphore contribue à la reminéralisation des dents et que ses propriétés antibactériennes aident à combattre le tartre dentaire ?
  • Enfin, la Chlorella, grâce à ses propriétés cicatrisantes, favorise la cicatrisation des tissus gingivaux endommagés et aide à maintenir une structure dentaire solide.
Certaines algues soignent naturellement les gencives du chat

« Un chat ayant une tumeur avec une grosse inflammation des muqueuses a reçu le Gingi’nat. En 48 h le boursouflement des muqueuses a complètement disparu. Le produit est impressionnant sur les gingivites émiées (inflammées) et œdématiées (avec un œdème). » Dr Nathalie Simon, vétérinaire à Sprimont (Belgique)

Renforcer le système immunitaire

Le développement d’une maladie parodontale est surtout déterminé par un déséquilibre entre la population bactérienne et le système immunitaire de l’hôte.

Certaines études parlent de réponse immunitaire dysfonctionnelle : le système immunitaire du chat ne réagit pas comme il le faudrait pour lutter contre la maladie. (2)

🌱 Gingi’nat contient des ingrédients naturels sélectionnés pour leurs bienfaits sur l’immunité de nos boules de poils :

  • des ferments lactiques qui aident à maintenir un équilibre sain de la flore buccale, ce qui réduit la croissance des bactéries pathogènes ;
  • de la levure de bière favorisant la santé globale du chat en soutenant naturellement son système digestif et ses défenses immunitaires ;
  • de la spiruline, source d’antioxydants et de nutriments essentiels qui renforcent le système immunitaire et réduisent l’inflammation ;
  • des Oméga 3 aux propriétés reconnues sur l’inflammation et l’immunité.

« Une chatte arrive au refuge avec un abcès à une dent de devant et une grosse inflammation, elle ne mange plus. On lui donne gingi’nat. 48 h après, l’inflammation a disparu et le chat mange des croquettes. C’est bluffant ! » Michel Moreau, vétérinaire au refuge de Nivelles

En savoir plus sur Gingi’nat, spécialement conçu pour aider en cas de gingivite, de manière combative ou préventive.

Vous savez maintenant comment identifier une éventuelle maladie des gencives chez votre chat, et surtout qu’il est possible, avec des mesures préventives régulières, de prendre soin au naturel de la santé buccale de votre compagnon à moustaches !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut