Mon chat a mauvaise haleine, que faire ?

Nos boules de poils ont beau être craquantes, leur haleine laisse parfois à désirer ! Votre chat sent mauvais de la bouche après avoir dévoré ses croquettes, sa pâtée ou de la viande ? C’est plutôt normal. En revanche, ça l’est moins si vous constatez que votre chat a mauvaise haleine en permanence. Les câlins de votre matou deviennent franchement désagréables à cause de cette odeur nauséabonde ? Alors il est temps d’agir, surtout si vous avez aussi remarqué une perte d’appétit ou un changement de comportement. Découvrez dans cet article les causes possibles de la mauvaise haleine du chat et les solutions à envisager pour sa santé buccale et digestive.

Pourquoi un chat sent mauvais de la bouche ?

L’halitose, ou mauvaise haleine des chats, peut découler de facteurs très différents. Voici les plus fréquents.

Le tartre, premier responsable de la mauvaise haleine chez le chat

Le tartre est l’un des principaux responsables de la mauvaise haleine du chat. Il se forme lorsque la plaque dentaire n’est pas éliminée régulièrement.

Après chaque repas de votre félin, une fine pellicule se dépose à la surface des dents, composée de bactéries, de salive et de particules alimentaires. Quand cette plaque se minéralise, elle se transforme en tartre, et c’est là que les odeurs nauséabondes apparaissent, car c’est un environnement propice à la prolifération bactérienne.

Prévenir l’accumulation de tartre passe comme pour nous les humains par une bonne hygiène buccale !

Quand la gingivite du chat est à l’origine de l’halitose

La gingivite est une inflammation des gencives étroitement liée au tartre. Quand la plaque dentaire s’accumule, elle vient fragiliser les gencives, allant parfois jusqu’à entraîner une gingivite.

Comment savoir si votre chat a une gingivite ? Il faut aller regarder l’intérieur de sa bouche : les gencives sont rouges, enflées et sensibles. Cette affection dentaire entraîne de fortes douleurs qui peuvent passer inaperçues, car nos félins les cachent bien. Généralement, c’est quand le chat perd l’appétit ou ne fait plus sa toilette que ses maîtres vont consulter et que le vétérinaire diagnostique la gingivite. La mauvaise haleine chez un chat qui bave beaucoup peut aussi être un signe.

Il faut savoir qu’une gingivite non traitée peut dégénérer vers une affection plus grave appelée maladie parodontale, qui affecte les tissus de soutien des dents. À terme, les dents du chat se déchaussent et tombent ou doivent être extraites.

Gingi’nat, est une solution naturelle à base de plantes, algues et nutriments reconnus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes.

Petite bannière En savoir plus sur Gingi’nat, spécialement conçu pour aider en cas de gingivite, de manière combative ou préventive.

Les affections buccales à envisager quand un chat pue de la bouche

D’autres affections buccales comme la gingivo-stomatite et la parodontite peuvent également être à l’origine de la mauvaise haleine du chat.

La gingivo-stomatite est une inflammation généralisée de la bouche du chat : gencives, langue, gorge, joues, palais. Quand elle n’est pas prise en charge, c’est la parodontite, une détérioration irréversible des tissus de soutien des dents.

Ces deux affections nécessitent une prise en charge vétérinaire immédiate pour traiter le problème de gencives de votre chat, soulager sa douleur et prévenir une infection grave.

Votre chat a mauvaise haleine à cause d’une maladie métabolique

Dans certains cas, le problème d’halitose ne vient pas de la gueule du chat, mais d’une maladie métabolique :

  • l’insuffisance rénale peut provoquer une haleine à l’odeur d’urine ou d’ammoniaque donnant l’impression que le chat pue ;
  • les chats diabétiques ont une haleine plutôt vinaigrée ;
  • dans le cas d’une maladie du foie, l’odeur de l’haleine évoque les fruits pourris ou l’acétone.

Les problèmes gastro intestinaux

Parfois, une haleine fétide est le signe d’un problème gastro-intestinal. Une alimentation inadaptée, une faiblesse passagère, et le système digestif s’affaiblit, la flore intestinale se déséquilibre.

Quand l’estomac et les intestins vont mal, la mauvaise haleine s’accompagne généralement d’autres symptômes comme les vomissements et la diarrhée.

chat malade qui a mauvaise haleine

Les solutions pour lutter contre la mauvaise haleine de votre chat

Mon chat sent mauvais de la bouche, que faire ? Une fois les maladies écartées ou prises en charge, vous pouvez agir quotidiennement pour que votre chat ait une meilleure haleine.

Adoptez de bonnes habitudes d’hygiène buccale pour votre chat

Souvent méconnues, les habitudes à adopter pour améliorer la santé buccale de votre chat sont pourtant indispensables !

Le brossage des dents est très efficace pour éviter l’accumulation de plaque dentaire source de mauvaise haleine et de maladies parodontales. Mais ce n’est pas un acte facile avec nos félins domestiques !

C’est pourquoi l’utilisation de produits d’hygiène buccale féline comme le Gingi’nat sont intéressantes. Que ce soit pour prévenir l’apparition du tartre ou comme solution naturelle pour la gingivite du chat, le Gingi’nat permet de prendre soin de la bouche de son chat de façon globale :

  • il contribue à éviter la formation de tartre et/ou le diminuer ;
  • il améliore l’état des gencives ;
  • il réduit les douleurs ;
  • il combat l’infection éventuelle, évitant ainsi leur prolifération.

Tout cela grâce à une composition unique à base de plantes qui combattent le tartre (ascophyllum et la spiruline), de plantes anti-inflammatoires (sauge et laminaire), antibactériennes (clou de girofle, tea tree) et cicatrisantes (chlorella).

Grande bannière : Gingi’nat, facile à donner pour prendre soin de la santé buccodentaire de votre chat + distribution facile.

Choisissez une alimentation qui favorise une meilleure haleine

En plus de mesures préventives comme le Gingi’nat et le détartrage, d’autres moyens sont possibles pour éliminer la mauvaise haleine du chat et surtout garder sa bouche en pleine santé.

Sélectionnez des aliments qui favorisent l’élimination mécanique du tartre par frottement, donc qui incitent le chat à mâcher, comme les croquettes ou la viande.

Préférez aussi une nourriture de haute qualité, car la nourriture industrielle rend le ph de la bouche du chat plus alcalin, ce qui accroît le développement du tartre.

De plus, une alimentation adaptée aux besoins physiologiques du chat limite les troubles intestinaux, donc tient à distance la mauvaise haleine.

Ayez recours au détartrage chez le vétérinaire quand c’est nécessaire

Vous trouvez que votre chat « pue de la gueule » et vous observez beaucoup de tartre, des dents très jaunes ? Un contrôle chez le vétérinaire est vivement conseillé. Il pourra réaliser un détartrage pour assainir la bouche de votre félin et préserver ses muqueuses et ses dents des infections et des déchaussements.

Vous l’aurez compris, combattre la mauvaise haleine du chat passe par une inspection régulière de la gueule de votre animal et par la prévention. L’objectif est de surveiller la progression du tartre et de détecter précocement d’éventuelles maladies parodontales. Suivez nos conseils au quotidien pour maintenir la bouche de votre chat en pleine santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut