Aider son chien à surmonter ses peurs durablement

Un orage qui éclate, des chiens qui aboient, un trajet en voiture et votre chien se laisse soudain envahir par ses peurs ? Si cette émotion est naturelle face au danger, elle laisse le chien et son humain dans le plus grand désarroi quand elle est disproportionnée. Comment faire avec un chien peureux ? La compréhension, la patience et l’éducation peuvent-elles suffire à changer durablement le comportement du chien ? Découvrez tous nos conseils pour aider votre compagnon à quatre pattes à surmonter ses craintes et à retrouver son équilibre émotionnel.

Mon chien est peureux, que faire ?

Reconnaître les signes de peur chez le chien

Nos poilus ont chacun leur manière d’exprimer leur peur. Si certains vont à la confrontation et adoptent un comportement agressif, d’autres se figent ou fuient. La peur et les signes d’anxiété canine varient d’un chien à l’autre, mais les reconnaître peut vous aider à comprendre et à répondre aux besoins émotionnels de votre fidèle compagnon.

  • Le chien qui cherche à s’éloigner de la source de sa peur, se cache ou fuit, qu’il soit à la maison ou en balade.
  • Le chien montre des signes d’agitation comme des gémissements, des jappements ou aboiements excessifs.
  • Le chien est en hypervigilance, constamment sur le qui-vive. Il surveille son environnement sans arrêt et réagit fortement même quand les stimuli sont mineurs.
  • Il adopte des postures défensives : il se recroqueville, il baisse les oreilles, porte sa queue basse ou montre les dents.
  • Le chien se fige sur place, incapable de bouger en raison de la peur intense qu’il ressent.
  • Il halète, salive de façon excessive, tremble, et peut même uriner de peur.
  • À la maison, il se lèche ou se gratte de manière compulsive au quotidien, entraînant des plaies de léchage.

Identifier les causes de l’anxiété canine

Chaque chien est unique, tout comme les raisons qui peuvent le pousser à ressentir de la peur. Comprendre un chien peureux est pourtant nécessaire pour pouvoir agir de manière appropriée.

La peur liée à un manque de socialisation

Vous vous dites souvent « mon chien a peur de tout » ? La majorité du temps, un chien peureux a manqué de sociabilisation petit, ou manque encore de sociabilisation. Pour les chiots comme pour les chiens adultes, les sorties et les rencontres (d’humains, de chiens et d’autres animaux) sont l’occasion de se familiariser avec le monde extérieur et de ne pas avoir peur de tout et n’importe quoi. Restez à l’écoute des besoins de votre chien et respectez ses limites. Faire disparaître la peur de monter en voiture, de franchir le portail ou de se promener sur un marché bruyant doit se faire de manière douce et progressive.

La peur liée à un traumatisme ou à une expérience négative

Malgré les efforts et les ajustements des maîtres pour adapter l’environnement du chien peureux, les troubles du comportement peuvent persister. Comme les humains, un chien qui a traversé des situations difficiles regarde le présent à travers le prisme de ses souvenirs traumatiques.

Une agression par un congénère ou un humain, un accident, peuvent avoir laissé des cicatrices émotionnelles profondes. Et des événements que nous ne soupçonnons même pas peuvent aussi influencer au quotidien les attitudes de nos boules de poils.

De fait, les effets des traumatismes sur le comportement du chien ont été scientifiquement prouvés. Les recherches ont souligné les conséquences à long terme de certaines expériences vécues dans l’enfance, comme le sevrage précoce ou même le stress maternel pendant la gestation. Ces études mettent en lumière le lien entre le passé du chien et les émotions incontrôlables qui peuvent bouleverser sa vie quotidienne… et la nôtre !

chien craintif caché sous un meuble

Comment calmer un chien qui a peur ?

Votre chien est confronté à une expérience qui l’effraie et vous recherchez une solution rapide pour l’apaiser ? Tout d’abord, veillez à ne pas le mettre dans une position encore plus inconfortable qui pourrait aggraver la situation. Si un feu d’artifice éclate et qu’il cherche désespérément une cachette sûre, laissez-le s’isoler. Si les bruits de la rue l’effraient pendant la balade, rejoignez une rue plus calme. Il a besoin de se sentir en sécurité.

Pour aider votre fidèle compagnon lors des trajets en voiture, des orages, des visites chez le vétérinaire ou encore des feux d’artifice, vous pouvez également vous tourner vers des relaxants naturels à base de plantes.

Le calendula agit sur les sentiments d’insécurité et de peur, la Rhodiola Rosea aide l’organisme à s’adapter au stress émotionnel, et la lavande vraie fait partie des plantes médicinales traditionnellement utilisées pour traiter l’anxiété et les conditions qui y sont liées.

🌱 Ces plantes font partie des ingrédients antistress présents dans Relaxo’nat crème, notre remède formulé pour calmer les chiens qui vivent de petits épisodes de frayeur intense.

Comment enlever la peur à un chien ?

Mon chien est craintif, que faire ? Remplacer la peur par la sérénité nécessite de s’intéresser aux causes sous-jacentes de la peur chez le chien.

La thérapie comportementale pour désensibiliser un chien craintif

Tous les chiens ne sont pas égaux face à la peur. Comme pour nous les humains, certains sont hypersensibles et ressentent les émotions de façon décuplée, même quand le stimulus semble anodin.

Ainsi, la thérapie comportementale et les techniques de désensibilisation progressive exposent graduellement le chien à ce qui le rend anxieux, tout en respectant ses limites. Un chien ne doit jamais être obligé d’affronter ses peurs, car cela pourrait empirer les choses et compromettre sa confiance envers ses propriétaires.

Une thérapie comportementale peut être accompagnée d’un traitement pour chien peureux pour aider à réduire les symptômes de l’anxiété chez les chiens.

L’éducation canine pour aider votre chien à prendre confiance en lui et en vous

Comment éduquer un chien peureux en tenant compte de son tempérament sensible ?

  • Pratiquez le renforcement positif : encouragez et récompensez ses comportements appropriés avec des caresses, des mots d’encouragements ou des friandises.
  • Progressivement, exposez-le à des stimuli de manière contrôlée et sécurisée.
  • Consultez un comportementaliste canin qui pourra vous donner des clés de compréhension et des conseils d’éducation pour chien craintif afin de l’aider à surmonter ses peurs de façon durable.
chien qui tire sur sa laisse pour s'éloigner de l'eau qui lui fait peur

Les plantes qui rétablissent l’équilibre émotionnel du chien

Régulation des émotions liées à des expériences passées et traumatismes

Les chiens peureux prennent parfois des traitements médicaux sous contrôle vétérinaire. Ceux-ci agissent sur le système nerveux central pour réguler les neurotransmetteurs et stabiliser l’humeur du chien. Mais ces produits ne sont pas envisageables à long terme en raison de leurs effets secondaires et du fait qu’ils ne sont pas conçus pour résoudre le fond du problème.

Pour agir vraiment sur la sphère mentale et émotionnelle d’un chien peureux et lui donner les moyens de transformer ses comportements, des solutions naturelles existent.

Certaines ont la capacité d’éliminer les souvenirs douloureux et les expériences négatives. Elles permettent au chien d’aborder les situations déclenchantes avec un nouveau regard, sans ses mécanismes de protection qui le poussent à fuir, être agressif ou détruire.

Parmi ces plantes qui font progresser le chien peureux vers plus de sérénité, on trouve :

  • la digitale rouge, reconnue pour son action sur le système circulatoire et son influence positive sur le contrôle des émotions ;
  • la clématite des haies, qui favorise un état d’esprit positif au quotidien ;
  • le Ruta Graveolens, utilisé en homéopathie pour les troubles anxieux ;
  • la fleur de perroquet, qui fait circuler les émotions et réduire les tensions intérieures ;
  • le mycène pour soutenir l’organisme face au stress physique et émotionnel.

🌱Le Psycho’nat réunit toutes ces plantes capables de réguler les émotions et les comportements liés à des expériences passées et à des traumatismes.

Adaptation sereine à l’environnement

D’autres plantes comme la mélisse, la camomille matricaire et l’aubépine sont reconnues pour leurs propriétés calmantes et apaisantes sur le système nerveux du chien. L’Eleutherococcus est une plante dite « adaptogène » car elle aide l’organisme à s’adapter à son environnement en régulant les réponses émotionnelles trop intenses.

🌱 Toutes ces plantes sont présentes dans Relaxo’nat, notre complément alimentaire naturel pour calmer le stress de votre chien en l’absence de souvenirs traumatiques.

complément naturel chien peureux

Pour conclure, les plantes médicinales offrent une approche naturelle efficace pour réguler le comportement du chien peureux en cas de stress, pour l’aider à s’adapter à son environnement ou pour la gestion des émotions en cas de passé traumatique. Dans tous les cas, faire appel à un professionnel est aussi un choix judicieux pour obtenir des conseils avisés et personnalisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut