Qu’est-ce que la gingivo-stomatite féline et comment la soulager ?

La santé bucco-dentaire de votre chat est un pilier essentiel de son bien-être. Quand la gingivo-stomatite s’installe, manger, se toiletter et même bâiller devient douloureux ! Cette affection inflammatoire qui touche toutes les muqueuses buccales (gencives, palais, langue, pharynx…) présente une tendance à la récidive et résiste souvent aux traitements médicaux classiques.

Apprenez à détecter à temps les signes avant-coureurs de la gingivite stomatite du chat et à la soulager efficacement quand elle est déjà là.

Comment savoir si mon chat a une gingivite stomatite ?

Nos petits félins cachent bien leurs douleurs, même lorsqu’elles touchent une zone aussi sensible que la bouche. Dans le cas d’une gingivite stomatite chez le chat, c’est d’abord le comportement qui alerte :

  • le chat devient irritable, agressif ou au contraire apathique ;
  • il perd l’appétit et maigrit ;
  • il a du mal à mâcher à cause de l’inflammation ;
  • il se met à bouder ses croquettes et préfère une nourriture molle ;
  • il salive plus que d’habitude et a mauvaise haleine ;
  • son poil devient terne, il semble hirsute parce qu’il fait moins sa toilette (le léchage entraîne des douleurs buccales).
Chat qui fait sa toilette

Toutes ces manifestations peuvent être associées à d’autres maladies, il est donc essentiel de vérifier la bouche de votre chat.

Quels sont les symptômes d’une gingivite stomatite ?

L’examen minutieux de la bouche de votre chat permet d’identifier les signes de la gingivite stomatite. Elle se caractérise visuellement par une rougeur généralisée de la cavité buccale :

  • langue, gorge, palais et gencives sont plus rouges qu’à la normale et inflammées, irritées ;
  • il peut y avoir des lésions ulcéreuses, c’est-à-dire des petites zones abîmées ;
  • les gencives saignent ;
  • les dents se déchaussent ou tombent, car lorsque la gingivite stomatite est avancée, les tissus de soutien des dents sont touchés. C’est la parodontite.

Ces signes ne sont pas toujours faciles à observer. Une consultation chez le vétérinaire s’impose si votre compagnon à quatre pattes ne se laisse pas faire !

Quel traitement pour la gingivite stomatite féline ?

La stomato gingivite du chat est le plus souvent chronique et difficile à soigner, car c’est une pathologie multifactorielle :

  • Les virus affectant le système immunitaire (le virus de l’immunodéficience féline et la leucose féline) et le Calicivirus sont dans la majorité des cas présents chez le chat atteint de gingivo-stomatite. S’ils ne sont pas à l’origine de la maladie, ils peuvent en revanche en favoriser l’apparition. C’est pourquoi un bilan sanguin est généralement réalisé.
  • Le système immunitaire, encore lui, joue aussi un rôle. C’est une réponse immunitaire locale inadaptée qui encouragerait le développement de cette affection féline. (1)
  • Les facteurs environnementaux, notamment ceux qui provoquent du stress chez l’animal, peuvent aussi entrer en ligne de compte.
  • Les problèmes dentaires et les maladies parodontales sont également impliqués.
Bouche d'un chat atteint de gingivite avec des dents pleines de tartre

On comprend mieux pourquoi les traitements pour chats atteints de gingivo-stomatite (anti-inflammatoires et antibiotiques) n’entraînent dans la majorité des cas qu’une amélioration momentanée des symptômes.

Lorsque la gingivite stomatite est avancée, l’extraction partielle ou totale des dents (généralement les prémolaires et les molaires) est la solution la plus efficace pour enrayer la maladie. (2)

Comment soulager et prévenir la gingivo-stomatite chez le chat ?

Les actifs naturels qui soulagent le chat

Durant tout le parcours de soin, qu’il soit médical ou chirurgical, la prise en charge de la douleur est essentielle.

🌱 C’est ce que permet Gingi’nat, en relais ou en soutient des médicaments prescrits. Notre complément alimentaire est conçu pour soigner naturellement les gencives du chat, soutenir son écosystème buccal et digestif et pour soulager les douleurs liées à la gingivostomatite, avec :

  • des probiotiques bénéfiques pour l’équilibre de la flore digestive ;
  • des extraits de plantes aux propriétés antibactériennes, tels que le clou de girofle et le tea tree ;
  • la sauge et la laminaire, une plante et une algue aux vertus anti-inflammatoires ;
  • la levure de bière, précieux soutien du système immunitaire et digestif.
  • l’ascophyllum, la spiruline, le fucus et la chlorella, des algues reconnues pour leur action anti-tartre, qui favorisent également la cicatrisation des gencives tout en renforçant l’immunité.

L’avis du Dr Nathalie Simon, vétérinaire à Sprimont (Belgique) :

« Un chat ayant une tumeur avec une grosse inflammation des muqueuses a reçu le Gingi’nat. En 48 h le boursouflement des muqueuses a complètement disparu. Le produit est impressionnant sur les gingivites émiées (inflammées) et œdématiées (avec un œdème). »

Seringue graduée Gingi'nat

Gingi’nat, facile à donner en cas de gingivite

Pas besoin de vous battre avec votre chat pour lui faire avaler cette pâte appétissante !

Déposez une noisette de Gingi’nat sur sa patte. Par réflexe votre chat lèche le produit, le diffusant ainsi dans sa bouche et sur ses gencives, pour une action bien ciblée.

Les gestes à adopter pour prévenir les problèmes bucco-dentaires

Éviter ou éliminer la plaque dentaire de votre chat est le premier réflexe à adopter, car elle favorise le développement des problèmes dentaires. Le brossage n’est cependant pas un acte facile à réaliser chez nos amis félins, on vous l’accorde !

Heureusement, des pratiques domestiques plus simples peuvent être mises en place :

  • inspecter régulièrement l’aspect des gencives du chat, de sa langue et de son palais ;
  • opter pour une alimentation solide qui, grâce à la mastication, contribue à nettoyer les dents et à limiter la formation de tartre ;
  • utiliser des solutions préventives naturelles comme Gingi’nat pour soutenir la santé des dents et des gencives ;
  • envisager un détartrage chez le vétérinaire si malgré tout, le tartre s’accumule.

Vous savez désormais comment soulager et déjouer la gingivite stomatite du chat. Ces bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire sont tout aussi efficaces sur la gingivite chronique du chat.

Poursuivez votre lecture avec notre article dédié à la gingivite pour mieux comprendre la gingivite chez le chat.

Références

1. https://improveinternational.com/fr/mise-a-jour-sur-la-gingivo-stomatite-chronique-feline/

2 . https://www.persee.fr/doc/bavf_0001-4192_2022_num_175_1_15837

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut