Nos astuces pour un Noël en toute sécurité avec votre chien

Le sapin qui clignote, les bougies qui scintillent, les chocolats à foison et l’ambiance festive… Que serait Noël sans cette atmosphère magique ? Pourtant, les fêtes de fin d’années peuvent être source de risques pour nos amis canins. Vous aimeriez éviter le sapin renversé, les décorations déchiquetées, les petits bobos et les gros pépins ? Tout ce qu’il faut savoir pour célébrer Noël avec votre chien sans danger.

Est-ce que le sapin est toxique pour les chiens ?

Les aiguilles de sapin ne sont pas toxiques pour le chien, en revanche, elles sont très irritantes. Pour éviter les problèmes gastriques ou les blessures sous les coussinets, ramassez-les tous les jours ou simplifiez-vous la vie avec un faux sapin.

Que votre arbre de Noël soit naturel ou en plastique, évitez de le vaporiser de produits chimiques comme la bombe dorée ou la neige artificielle qui eux sont très toxiques.

Vous n’imaginez pas Noël sans des branches de houx et une boule de gui ? Veillez à ne pas les laisser traîner, car ce sont des plantes toxiques qui provoquent des troubles intestinaux, des douleurs abdominales fortes, voire des problèmes neurologiques. À forte dose, leurs baies rouges et blanches peuvent même être mortelles. Soyez aussi vigilant avec l’étoile de Noël ou poinsettia, cette plante aux larges fleurs rouges qui décore les intérieurs à Noël.

Quels aliments de Noël sont toxiques pour le chien ?

À Noël, tout le monde se régale, et il est tentant de faire plaisir à nos fidèles compagnons. Mais ne cédez pas au regard attendrissant de votre chien et prévenez vos convives, car à Noël, la cuisine déborde d’aliments potentiellement dangereux :

  • Le chocolat est toxique même à faible dose. L’organisme de nos amis à 4 pattes élimine très lentement la théobromine qu’il contient. Selon la quantité ingérée et le type de chocolat, cette molécule qui stimule le système nerveux central et le muscle cardiaque peut entraîner des symptômes plus ou moins graves : agitation, vomissements, diarrhées, troubles du rythme cardiaque, convulsions, coma

Plus le chocolat est concentré en cacao, plus il est nocif : Il suffit de 2 grammes de chocolat noir par kilo de poids (donc 20 grammes pour un chien de 10 kg) pour provoquer une intoxication.

chocolat toxique chien

La teneur en cacao est moins forte dans le chocolat blanc ou au lait, mais dans tous les cas, c’est un aliment à ne surtout pas laisser traîner. Si vous avez le moindre doute, contactez votre vétérinaire ou un centre anti poison rapidement.

  • Du côté des fruits et légumes, l’oignon, l’ail, l’échalote, le poireau et le raisin sont également mal supportés l’organisme du chien, et toxiques à haute dose.
  • Les oléagineux sont souvent sur la table du repas de Noël. Noix, noisettes et surtout noix de macadamia sont à proscrire, car nocives pour nos amis canins.
  • Enfin, si des viandes sont servies, aucun os cuit ne doit être donné, puisqu’ils peuvent obstruer la gorge et perforer les intestins.

Notre conseil : gardez les aliments dangereux hors de portée, prévenez vos invités (et leurs enfants), et préparez des friandises pour chien, afin que votre compagnon à poils se régale quand même lui aussi !

Comment faire pour que le chien ne touche pas au sapin ?

Il est tout à fait possible de faire trôner un joli sapin dans son salon, même avec un chien à la maison. Cependant, quelques précautions s’imposent si le votre est du genre foufou ou curieux.

Sécuriser le sapin est la première chose à faire : 

  • en le mettant dans un angle afin de minimiser le risque de chute ;
  • en le fixant au mur ou à un meuble ;
  • en optant pour un support stable et robuste qui maintient le sapin en place même quand votre remuant compagnon s’en approche ;
  • en l’installant en hauteur afin qu’il soit inaccessible.

Quelles sont les décorations de Noël dangereuses pour le chien ?

Quand on fête Noël avec un chien, et encore plus avec un chiot, tous les nouveaux objets sont des jouets potentiels !

Guirlandes, bougies, boules cassables figurent sur le podium des décorations de Noël à éviter :

  • risques d’occlusion si votre chien mâchouille votre guirlande dorée préférée ;
  • possibilité d’étranglement si des guirlandes pendent sous le sapin ;
  • coupures aux coussinets s’il marche sur une boule en verre brisée ;
  • choc électrique s’il mâche le câble de la guirlande lumineuse ;
  • possibilité d’empoisonnement avec la neige artificielle ;
  • intoxication alimentaire due aux décorations en chocolat ;
  • risque de brûlure avec les bougies trop basses.
Boule de Noël cassée avec petit morceaux coupants au sol

Notre conseil : C’est peut-être le moment de tenter le sapin de Noël alternatif ! Sapin tout en bois, sapin sous forme de fresque à même le mur, sapin suspendu… Il existe de nombreuses façons innovantes et sans danger de recréer l’atmosphère féérique que vous aimez.

Si malgré tout, vous ne souhaitez pas renoncer à votre traditionnel sapin, veillez à ce que votre chien ne soit jamais seul avec l’arbre de Noël sans surveillance.

🌱 Gardez notre Cicatri’nat sous la main en cas de brûlure, de coupure ou de plaie, pour soulager la douleur et accélérer la cicatrisation.

En cas d’ingestion de décorations de Noël, votre chien risque l’étouffement, l’occlusion intestinale ou l’intoxication. Si vous voyez son comportement changer, amenez-le immédiatement chez le vétérinaire en emportant si possible des morceaux de l’objet ou de la plante avalée.

Quelle solution pour limiter l’anxiété de votre chien pendant les fêtes ?

Noël rime aussi avec longs repas en famille, invités à la maison et volume sonore plus élevé qu’à la normale. Cette animation inhabituelle peut se révéler stressante pour certains chiens. Nous vous proposons deux solutions pour aider votre chien stressé.

  • Créez un espace calme juste pour lui, avec sa couverture ou son panier préféré. Aménagez ce coin confortable dans un endroit où il pourra s’isoler et se reposer. Dites aussi vos invités de ne pas forcer l’interaction avec votre chien s’il préfère rester à l’écart.
  • Utilisez la phytothérapie animale pour soutenir votre fidèle compagnon ! Les plantes médicinales apaisantes comme la mélisse, la camomille matricaire, l’aubépine et l’eleutherococcus aident nos boules de poils anxieuses à mieux supporter les situations stressantes.

🌱 Vous trouverez ces plantes bienfaitrices dans Relaxo’nat, notre complément alimentaire conçu pour détendre naturellement les animaux de compagnie. Facile à utiliser, il se pulvérise directement dans la gamelle. Donnez-le pendant 2 semaines avant le début des festivités pour préparer l’organisme de votre chien à s’adapter aux évènements à venir.

Si vous emmenez votre chien en vacances à Noël, Relaxo’nat l’aidera aussi à mieux appréhender le changement d’environnement.

En cas de grosse peur, de coup de stress ou d’agitation intense, tournez-vous vers notre Relaxo’nat crème : son action rapide apaise votre animal en quelques minutes.

Vous voilà prêt à passer un Noël avec votre chien en toute sécurité, en profitant pleinement de la magie de cette période. La prévention, la vigilance et les remèdes naturels en cas d’imprévu sont l’assurance de passer de belles fêtes avec votre compagnon !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut