Soigner les plaies de léchage naturellement

Comme beaucoup d’animaux, les chiens se lèchent pour se nettoyer ou se gratter. Lorsque ce geste devient incessant et entraîne une plaie de léchage, il n’est plus anodin. Simple réaction à une irritation cutanée ou trouble comportemental sous-jacent ? Dans ces deux cas et bien d’autres, le léchage excessif cause une dégradation parfois sévère de la peau. Comment éviter d’en arriver là et éliminer pour de bon cette attitude compulsive ? Notre équipe vous partage des solutions naturelles efficaces pour offrir à votre fidèle compagnon une guérison rapide et durable.

Qu’est-ce que la plaie de léchage chez le chien ?

Plaie de léchage : définition

Également appelée alopécie de léchage ou de dermatite de léchage, la plaie de léchage désigne une blessure cutanée due à un léchage trop fréquent.

La plaie devient visible lorsque les poils sont tombés et que la peau est abimée à force d’être léchée. Des croûtes et du pus peuvent aussi apparaître, et pour finir une plaie ouverte si rien n’a été fait.

On parle de plaie de léchage dans deux types de situations :

  • Le chien empêche une plaie déjà existante de cicatriser en la léchant parce qu’elle le gêne. Ce nettoyage intempestif freine la cicatrisation naturelle de la peau, conduisant à une plaie de léchage.
  • Le chien se lèche une zone précise du corps de façon compulsive, ce qui entraîne une irritation cutanée qui se transforme en plaie. Dans ce cas, ce sont généralement les extrémités qui sont touchées, comme le bout d’une patte. Mais les flancs, les cuisses ou même plusieurs endroits à la fois peuvent aussi être la cible de ce comportement incontrôlé.
Plaie de léchage chez un chien

Les causes possibles d’une plaie de léchage

Votre chien présente une plaie persistante ? Le premier réflexe à avoir est d’essayer de comprendre pourquoi il se lèche autant.

Les causes comportementales

Si la visite chez le vétérinaire n’a révélé aucune cause médicale, c’est l’aspect psychique qu’il faut envisager :

  • le stress, l’anxiété ;
  • l’ennui, le manque d’activité physique ou de dépense intellectuelle ;
  • un choc émotionnel ;
  • la peur, un sentiment d’insécurité.

Le léchage excessif est dans ces cas-là l’expression visible d’un mal-être qu’il faut chercher à résoudre pour que le chien cesse de se mutiler.

Les causes physiologiques

Démangeaison, picotements, douleur… un léchage incessant peut aussi trouver sa source dans une sensation corporelle désagréable que le chien essaie d’atténuer avec sa langue.

Cette gêne peut venir :

  • de parasites cutanés ;
  • d’une infection dermatologique ;
  • d’une allergie à un produit ou un aliment ;
  • d’une tumeur ;
  • de douleur dans les articulations ou les os.

Dans ces cas précis, un traitement est mis en place pour éliminer la cause du problème. Si la cicatrisation se passe bien et que les démangeaisons sont soulagées efficacement, le léchage cesse et la peau retrouve sa santé !

Comment soigner une plaie de léchage ?

Est-ce grave si mon chien lèche sa plaie ? Oui, car comme toutes les blessures, une plaie de léchage peut s’aggraver si elle n’est pas soignée : infection, suintements, saignements… il faut agir avant !

Les premiers soins

Si vous constatez un début de plaie de léchage, nettoyez-la à l’eau claire et désinfectez avec un produit adapté. La plaie est étendue, rouge, purulente ? Le vétérinaire proposera alors un traitement à base d’antibiotiques et de cortisone sur plusieurs semaines, ainsi qu’une collerette ou une chaussette pour empêcher votre chien de toucher à sa plaie.

Le hic, c’est qu’une fois la protection enlevée, il y a de fortes chances pour que l’animal recommence à se lécher… De même, les pansements et chaussettes permettent de faire cesser cette mauvaise habitude un temps, mais dès leur retrait, le chien se lèche de nouveau si aucune prise en charge plus globale n’a été effectuée.

chien portant une chaussette de protection pour ne pas lécher sa patte

Les remèdes naturels efficaces sur une plaie de léchage

Les douleurs et démangeaisons occasionnées par la plaie de léchage entraînent le chien dans un cercle vicieux qui empêche toute guérison. Dans ce type de cas, soigner naturellement son chien est possible. Les actifs naturels sont d’ailleurs souvent utilisés en complément des traitements vétérinaires conventionnels pour limiter les démangeaisons et aider la plaie à mieux cicatriser.

L’argile

L’argile verte est un remède naturel qui favorise la cicatrisation des plaies peu profondes. Il s’applique en cataplasme directement sur la peau.

Les huiles essentielles

Plaie de léchage et huiles essentielles font bon ménage : l’HE de géranium est cicatrisante, l’HE de tea tree est antibactérienne, l’HE de menthe des champs est antidouleur et l’HE de lavandin est anti-inflammatoire ! Elles s’utilisent toujours avec précaution, diluées dans une huile végétale.

Le calendula

Sous forme d’huile, de crème ou de baume, le calendula est une plante qui accélère la cicatrisation des tissus.

Le soufre

Le soufre est utilisé depuis des millénaires pour assainir la peau grâce à son action antibactérienne. Il est également utilisé pour soulager le psoriasis, l’eczéma ou la gale.

La poudre de coquille d’huitre

Grâce à son action nettoyante et reminéralisante, elle élimine en douceur les impuretés présentes sur la plaie tout en œuvrant pour la bonne marche des fonctions cutanées.

Le silicium organique

Ses propriétés revitalisantes en font un actif idéal pour réparer les zones de peau irritées.

L’arnica

Vous connaissez certainement l’arnica, cette plante bien connue pour son pouvoir anti-inflammatoire et analgésique sur les hématomes. Elle booste aussi la cicatrisation et apaise les douleurs et les démangeaisons.

🌱 Vous trouverez certains de ces actifs naturels dans Cicatri’nat, notre spray homéopathique qui aide les plaies à cicatriser rapidement, prévient les infections et facilite la régénération de l’épiderme. Son effet apaisant stoppe les picotements responsables des irrépressibles envies de léchage de nos compagnons à quatre pattes. Un véritable allié pour soigner vite les plaies et éviter qu’elles ne dégénèrent.

« Une vraie “eau magique”, pratique et peu coûteuse, à utiliser même pour des larges plages de cicatrisation de deuxième intention ! Il cicatrise et permet la reconstruction des tissus cutanés, même sur des cas surinfectés après nettoyage et débridement conventionnels des plaies. Ce spray cutané est facile d’emploi, incolore, inodore, peu coûteux… Un maitre achat ! » Dr Nathalie Simon, vétérinaire à Sprimont en Belgique.

Cicatri'nat en spray

Comment empêcher mon chien de lécher une plaie ?

Les solutions transitoires comme la collerette ou la chaussette pour éviter une plaie de léchage sur la patte du chien ne peuvent être que de courte durée.

Si aucune cause médicale n’est mise en évidence et qu’il s’agit bien d’un trouble comportemental, la cause psychique doit être traitée en même temps que la plaie.

Chercher à comprendre l’élément déclencheur du léchage anxieux est la clé pour éliminer durablement le symptôme.

Mais tout le monde ne parle pas le langage des animaux ! Le comportementaliste canin ou le communicateur animalier savent décrypter et analyser ce type de trouble comportemental. Ils peuvent vous aider à comprendre l’anxiété de votre chien ou son état émotionnel.

La guérison d’une plaie de léchage chez le chien nécessite donc une double approche : traiter le trouble comportemental à l’origine du léchage excessif tout en favorisant activement la cicatrisation de la blessure. En comprenant et en agissant sur ces deux fronts, le comportement et la douleur, vous offrez à votre fidèle compagnon les meilleures chances de guérison complète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut