Mon chien a la diarrhée, que faire ?

Quand la diarrhée s’invite, c’est un peu la panique ! Le transit de votre fidèle compagnon s’accélère, et il peine à se retenir. Des selles molles et plus nombreuses qu’à la normale sont les signes d’une diarrhée chez le chien. Heureusement, dans la plupart des cas, la diarrhée est bénigne. Mais comment distinguer un trouble digestif ordinaire d’une situation plus préoccupante ? Comment stopper rapidement les selles liquides chez le chien et favoriser sa santé digestive sur le long terme ? Notre équipe vous aide à y voir clair et vous présente 3 solutions naturelles qui marchent !

Pourquoi mon chien a la diarrhée ?

De nombreux facteurs peuvent induire une diarrhée canine :

  • un changement brusque d’alimentation, c’est-à-dire sans transition préalable ;
  • une alimentation inadaptée contenant trop de glucides (céréales, légumes) ou des protéines de mauvaise qualité ;
  • une intoxication si le chien a mangé un aliment qui ne lui était pas destiné ;
  • la prise de médicaments altérant la flore intestinale (anti-inflammatoires non stéroïdiens et corticoïdes) ;
  • des parasites intestinaux ;
  • le stress ;
  • un effort physique intense ;
  • une intolérance ou une allergie alimentaire ;
  • une suralimentation.

Il est important de noter que la diarrhée aiguë chez le chien est passagère. Les selles de l’animal reprennent en général leur aspect normal en 48 heures.

La diarrhée chronique est différente : elle peut persister plusieurs semaines et nécessite des analyses pour en identifier la cause. Le vétérinaire effectuera une analyse microscopique des selles pour identifier et prescrire un traitement approprié si nécessaire.

Dans tous les cas, la flore intestinale est déséquilibrée et doit être soutenue pour favoriser un retour à la normale rapide et durable.

Quand s’inquiéter d’une diarrhée chez le chien ?

Inutile de s’alarmer si à part la diarrhée, rien n’a changé : votre boule de poils mange, joue, vous sollicite… bref, il se comporte comme d’habitude !

Le temps est aussi un bon indicateur : une diarrhée du chien sans gravité ne dure pas plus de 2 ou 3 jours après l’apparition des premiers symptômes.

Toutefois, si la diarrhée dure plus longtemps, que votre boule de poils change de comportement ou que vous remarquez les signes suivants, une consultation rapide s’impose :

  • fièvre (truffe sèche, température rectale supérieure à 39 degrés, chien abattu) ;
  • déshydratation (truffe sèche, halètement, gencives pâles et sèches ou collantes, urine foncée et odorante, chien fatigué) ;
  • vomissements ;
  • signes de douleurs et de faiblesse ;
  • perte d’appétit ;
  • sang rouge ou noir dans les selles ;
  • présence d’une grande quantité de mucus dans la diarrhée ;
  • défécation plus de 5 fois par jour.
Quand s’inquiéter d’une diarrhée chez le chien ?

La diarrhée chez le chiot de 6 mois ou moins est à prendre au sérieux, car son état peut se dégrader très vite. Il ne faut donc pas attendre avant de consulter. La déshydratation est également à surveiller chez les chiens adultes. Elle peut être fatale, surtout en période de grosses chaleurs.

Comment stopper la diarrhée du chien ?

En cas de diarrhée très liquide

Dans le cas d’une diarrhée aiguë classique, les traitements du type pansement intestinal ou alimentation à base de riz, permettent de ralentir le transit et de limiter les selles liquides. Chez les chiots et les chiens âgés, cela permet aussi de prévenir la déshydratation. Ce n’est cependant qu’une solution à court terme qui n’a aucun effet sur la régénération du système digestif.

En cas d’infestation parasitaire intestinale

Les chiots très jeunes sont particulièrement sujets aux diarrhées causées par des parasites. Ils peuvent aussi causer des vomissements chez le chiot. Selon le type de parasite, un traitement spécifique est mis en place. Chez les chiens adultes, les infestations parasitaires tendent plutôt à provoquer des diarrhées chroniques. Il est préférable de demander à un vétérinaire d’effectuer une analyse des selles avant de vermifuger un chien qui a la diarrhée.

3 façons naturelles de guérir et prévenir la diarrhée du chien

Le jeûne pour apaiser les troubles digestifs

Dans le cas d’une diarrhée bénigne, il est conseillé de faire jeûner le chien pendant 24 à 48 heures. Cela permet au système digestif de se reposer et de mieux éliminer les toxines responsables de la diarrhée. Bien entendu, l’eau doit rester à volonté pour maintenir une bonne hydratation !

Les probiotiques et les enzymes pour régénérer toute la sphère intestinale

Quand la diarrhée vient de l’alimentation, d’un traitement médicamenteux ou d’un coup de stress, les médicaments ne soulagent que momentanément et ne garantissent pas une guérison complète. Les probiotiques, eux, repeuplent l’intestin avec de bonnes bactéries, ce qui aide le chien à surmonter ces soucis digestifs. À long terme, ces compléments alimentaires renforcent la sphère digestive et l’immunité. Votre boule de poils retrouve son confort digestif, sa santé intestinale, et les diarrhées se raréfient.

🌱 Flor’nat, notre aliment complémentaire à base de levures et de ferments lactiques, équilibre naturellement la flore intestinale du chien grâce à ses nutriments facilement assimilables (enzymes, acides aminés, sucres fermentés, oligo-éléments, vitamines du groupe B…)

En préventif comme en curatif, ils régénèrent l’écosystème intestinal, limitant ainsi les épisodes de diarrhée.

Flor'nat - Équilibre de la flore intestinale - Veteri'nat

L’avis du Dr Nathalie Simon, vétérinaire à Sprimont (Belgique) :

« J’utilise Flor’nat lors de problèmes digestifs légers (ballonnement, selles liquides occasionnelles, déréglementations suite à une cure d’antibiotiques…) ou pour consolider un rétablissement. »

La phytothérapie pour soutenir le confort digestif

Vous prenez une petite tisane « digestion » quand vous avez trop mangé ? Nos amis canins aux ventres sensibles peuvent aussi profiter des bienfaits des plantes !

Certaines sont utilisées en aromathérapie canine pour leurs propriétés :

  • La camomille soulage les intestins inflammés, elle est aussi anti-infectieuse, sédative et antispasmodique.
  • La mélisse est apaisante, elle facilite l’expulsion des gaz et réduit leur production.
  • Le chardon-Marie est utilisé pour les troubles digestifs, il aide à retrouver des selles normales et l’appétit.

La phytothérapie pour son animal de compagnie est une solution douce et sans effet secondaire pour de nombreux maux du quotidien.

Pour finir, ne sous-estimez pas le rôle de l’alimentation ! Même quand elle n’est pas directement responsable de la diarrhée du chien, elle joue un rôle fondamental dans sa santé digestive, d’autant plus si les problèmes de selles liquides sont fréquents. Privilégiez une alimentation hautement digestible, à la composition nutritionnelle adaptée aux spécificités de votre chien. Et pensez à soutenir l’organisme de votre boule de poils, quel que soit son âge, avec les probiotiques pour un système digestif en pleine forme toute l’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Panier
Retour en haut